La route Transtaïga, l’appel de l’aventure

La route Transtaïga, l’appel de l’aventure

Quel est le point le plus septentrional du Québec accessible par la route ? C’est au bout de la route Transtaïga que vous le trouverez ! Cette route mythique a été construite par Hydro-Québec afin de connecter les grands réservoirs et les barrages hydroélectriques de la Baie-James, d’ouest en est. Ayant comme point de départ l’embranchement de la route de la Baie-James, c’est un trajet long de 666 kilomètres qui rejoint le réservoir Caniapiscau. Tout au long de cette route isolée, on retrouve des pourvoiries pour se ravitailler comme la pourvoirie Mirage, des haltes routières et quelques belvédères pour apprécier les paysages uniques qu’offre la taïga. Vous pourrez profiter de vues époustouflantes, de rivières déchaînées et, avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être un ours, un loup ou un caribou !


La route n’est pas asphaltée, mais elle est régulièrement entretenue, ce qui la rend aisément praticable. Il est tout de même essentiel que votre moto soit en bonne condition et adaptée à ce type de route, pour un voyage agréable et sécuritaire.

Comme il n’y a pas de réseau cellulaire disponible, vous devez être bien préparé à toutes éventualités. On vous recommande donc de prévoir des vêtements adaptés, de l’eau et de la nourriture et ce, peu importe les conditions. La distance à couvrir entre les postes d’essence peut être de quelques centaines de kilomètres. Donc, si l’autonomie de votre moto est faible, prévoyez apporter un bidon d’essence supplémentaire. L’aventure du Nord vous intéresse ? Obtenez plus d’information sur le circuit dans le carnet moto que vous pouvez commander ou télécharger ici, ou auprès de la région d’Eeyou Istchee Baie-James.

http://www.decrochezcommejamais.com/

     



© Transtaiga, Tourisme Eeyou Istchee Baie-James, M. Dupuis ;  Loup, Tourisme Eeyou Istchee Baie-James, L.Gervais ; moto et panneau, Tourisme Eeyou Istchee Baie-James, M. Dupuis

Partagez sur :