Deux "road trip" au fil de l’eau

Deux "road trip" au fil de l’eau

De la Route des rivières…

La Route des Rivières est une superbe route alternative pour vos voyages en direction ou en provenance du Saguenay-Lac-Saint-Jean. De Louiseville à La Tuque, elle offre des expériences bien différentes au fil des 11 rivières qu'elle croise. C’est ce qu’a pu constater notre blogueuse Marianne à bord du sidecar d’une moto russe Ural. Récit et bons plans.

 

Première journée

9 h | Départ de Louiseville et cap sur la 348 vers Sainte-Ursule, puis la 350 vers Sainte-Angèle-de-Prémont
Sur la 348, le Parc des Chutes de Sainte-Ursule peut faire l’objet d’un chouette premier arrêt!

9h20 | La Ferme Nouvelle-France * Coup de cœur de la conductrice !
La Ferme Nouvelle-France est un complexe agrotouristique où l’on cultive notamment les céréales qui entrent dans la fabrication des bières de la Nouvelle-France.

10h45 | Le Vignoble Prémont de Sainte-Angèle-de-Prémont
Le Vignoble Prémont produit deux rouges, un blanc, un rosé et un vin de dessert. Après une visite des installations, on peut s'assoir sur leur terrasse pour siroter un verre et grignoter.

11 h 45 | Dîner au Baluchon Éco-villégiature à Saint-Paulin
À 12 minutes de route du Vignoble Prémont, le Baluchon Éco-villégiature est un incontournable en région pour la qualité de sa table et son décor.

14 h | Le village de Saint-Élie-de-Caxton
À peine dix minutes plus loin que le Baluchon se trouve le célèbre village du conteur Fred Pellerin, où se trouve entre autres la fameuse traverse de lutins.  

15 h 30 | Les Chutes de Shawinigan

16 h | La Cité de l'énergie de Shawinigan
La tour d'observation de la Cité de l'énergie offre une vue hallucinante de Shawinigan, ses barrages hydroélectriques et la rivière Saint-Maurice.

18 h | La microbrasserie Le Trou du diable de Shawinigan
Réputée à travers le monde, la microbrasserie Le Trou du diable est un arrêt incontournable de votre parcours.

 

Deuxième journée

9 h | Départ de Shawinigan via Lac-à-la-Tortue, Saint-Georges-de-Champlain et Grand-Mère

10 h | Le village de Grandes-Piles et la route jusqu'à Mattawin
Sans contredit l'un des plus beaux villages en Mauricie, Grandes-Piles est l’endroit où la route 155 revêt ses plus beaux atours. La route demeure panoramique pendant quarante minutes jusqu'à Mattawin, alternant forêt et rivages. On a parfois presque l'impression de faire du bateau tellement on est près de l'eau!

12h | Dîner à l'Hôtel Marineau Mattawin

13h45 | De Mattawin à La Tuque * Le plus beau bout selon moi
40 minutes de pur bonheur à sillonner le bord de la rivière. La beauté de cette portion de la route 155 est son caractère vraiment sauvage. On y retrouve très peu de maisons et absolument rien de l'autre côté de la rivière. L'asphalte est beau et les courbes sont longues et douces.

14h45 | Parc des chutes de la Petite Rivière Bostonnais
Un très bel endroit pour se dégourdir les jambes après avoir fait de la route!

16h30 | Centre-ville de La Tuque - Restaurant Le Boké * Coup de cœur de la copilote
Autre belle surprise à La Tuque : Le Boké qui nous a charmées avec son décor rustique-chic, son menu original et sa boutique gourmande.  


Au royaume de motocyclistes

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est un terrain de jeux exceptionnel pour les motocyclistes à la recherche de routes panoramiques, de panoramas majestueux et de nature grandiose. Le Carnet moto propose 4 circuits thématiques dans la région. Zoom sur le Royaume des motocyclistes!

 

Circuit « Fjormidable »

Il est long, il est profond, il est grandiose ! Le fjord du Saguenay éblouit et émerveille. Saviez-vous qu’en plus de s’étaler sur 100 km, le fjord est bordé par des falaises escarpées pouvant atteindre plus de 400 mètres? Il est l’un des dix plus longs fjords au monde et le seul fjord navigable en Amérique du Nord.

Aire protégée, deux parcs nationaux se vouent à sa conservation : le parc marin Saguenay– Saint-Laurent et le parc national du Fjord-du-Saguenay. Ce dernier offre l’un des plus beaux sites d’observation des bélugas qui soient. Ces mammifères marins viennent régulièrement jouer dans la baie Sainte-Marguerite devant les visiteurs éblouis. Du côté de Rivière-Éternité, c’est l’endroit idéal pour des randonnées avec des panoramas à couper le souffle et leur nouvelle via ferrata est l’une des plus vertigineuses au Québec.

Carnet d’adresses :

Croisières du Fjord, Fjord en kayak, Voile Mercator, Musée du Fjord, Auberge des Cévennes et Camping au Jardin de mon père

 

« Ville Saguenay »

La dynamique ville de Saguenay compte près de 150 000 âmes accueillantes. On vient ici pour prendre le pouls urbain de la destination.

Tout l’été, les festivals s’enchaînent les uns à la suite des autres. Bistros à vins, terrasses gourmandes, cafés décontractés ou restos gastronomiques, voilà autant de bonnes raisons de passer à table ! La créativité des chefs de Saguenay est encore le secret le mieux gardé du Québec.

À voir! Véritable fresque historique, la Fabuleuse Histoire d’un Royaume attire les foules durant les mois de juillet et d’août depuis 27 ans. 1 000 000 de spectateurs provenant de partout dans le monde ont applaudi cette production à grand déploiement qui met en scène plus de 150 comédiens. 

Carnet d’adresses :

Hôtel Chicoutimi, Hôtel Le Montagnais, Hôtel La Saguenéenne, Auberge le Parasol, Motel Princesse et Motel Panoramique

 

Circuit « Le tour du Lac »

Les dimensions du lac Saint-Jean sont impressionnantes : 45 km de long et 34 km de large. Avec 1100 km2 de superficie, on parle ici d’une véritable mer intérieure où il est impossible de voir de l’autre côté de la rive.

Avec 42 kilomètres de plages et une eau frôlant les 27 degrés Celsius, le plus embêtant est de faire son choix parmi la quinzaine de plages de sable fin qui bordent les rives du plus grand lac habité du Québec.

Le côté rural du lac Saint-Jean séduit. On s’émerveille face au jaune ensoleillé des champs de canola et on ouvre grand les yeux devant les verts tendres des prés luxuriants. Les routes sont panoramiques, les villages pittoresques. On fait le tour du Lac en moto en une seule journée. Mais l’idéal, c’est de flâner, de prendre le temps de s’arrêter dans les attraits du coin.

Carnet d’adresses :

Zoo sauvage de St-Félicien, Village historique de Val-Jalbert, Parc de la caverne Trou de la Fée, Parc national de la Pointe-Taillon, La vieille fromagerie Perron, Hôtel du Jardin, Hôtel Château Roberval et Motel Roberval

 

« Alma »

Point de départ de la Véloroute des bleuets, Alma est le carrefour tout indiqué pour les fervents de culture en pleine nature. Comme le plaisir fait partie de son ADN, elle est aussi festive qu’urbaine.

Tout l’été, Alma déverse sa musique sur les scènes extérieures, multiplie les événements et joue les artificiers. Qu’on y passe pour la journée ou qu’on y reste à coucher, les 5 à 7 en terrasse sont incontournables si on veut profiter de l’accent du coin entre deux gorgées de bière locale. 

Carnet d’adresses :

Parc thématique l’Odyssée des bâtisseurs, Centre de villégiature Dam-en-terre, Hôtel Universel et Motel Rustik


Pour tout planifier cliquez ici!

Crédits photo : Routes des rivières/Tourisme Mauricie - Fabrice Tremblay/Tourisme Saguenay–Lac-Saint-Jean - Ken Aiken/Tourisme Saguenay–Lac-Saint-Jean

Partagez sur :

Galerie photos